Ce blog rassemble, à la manière d'un journal participatif, les messages postés à l'adresse lemurparle@gmail.com par les personnes qui fréquentent, de près ou de loin, les cafés repaires de Villefranche de Conflent et de Perpignan.
Mais pas que.
Et oui, vous aussi vous pouvez y participer, nous faire partager vos infos, vos réactions, vos coups de coeur et vos coups de gueule, tout ce qui nous aidera à nous serrer les coudes, ensemble, face à tout ce que l'on nous sert de pré-mâché, de préconisé, de prêt-à-penser. Vous avez l'adresse mail, @ bientôt de vous lire...

BLOG EN COURS D'ACTUALISATION...
...MERCI DE VOTRE COMPREHENSION...

samedi 31 janvier 2015

Contribuer au tour Alternatiba

Ça passera aussi par chez nous !

---------- Message transféré ----------
De : Alternatiba <contact@alternatiba.eu>
Date : 29 janvier 2015 17:27
Objet : Donateurs Alternatiba - Plus que 3 jours pour financer le Tour Alternatiba !

Bonjour à toutes et à tous !

Vous êtes désormais plus de 1000 personnes à avoir fait un don pour le Tour Alternatiba, et grâce à vous, nous sommes sur le point de franchir la barre des 80 % du financement de ce projet !

La campagne s'est accélérée de manière fulgurante depuis lundi dernier, nous faisant passer en quelques jours de 500 à 1000 donateurs et de 50 % à presque 80 % de la somme.

Il nous reste 3 jours pour atteindre les 100 %, et vous pouvez encore nous aider en relayant le message ci-dessous dans votre entourage !

Il est accompagné d'une vidéo de remerciement aux 1000 premiers donateurs, les 1000 précurseurs du Tour Alternatiba, dont vous faites partie.

Merci à vous !

L'équipe du Tour Alternatiba

Si ce message ne s'affiche pas correctement : Cliquer ici







Merci de faire circuler.

C'est le moment ou jamais !

Nous approchons du bout. Depuis lundi, une vague incroyable s'est levée pour permettre de financer le Tour Alternatiba, une des initiatives citoyennes pour le climat les plus ambitieuses de cette année 2015.

300 nouveaux donateurs en à peine trois jours et déjà 47 500 euros récoltés, soit plus des 3/4 de la somme nécessaire.

Si un sursaut encore plus important se manifeste d'ici à ce dimanche 1er février, alors nous pouvons gagner ce pari fou.

Rejoignez les 1000 premiers donateurs sur https://alternatiba.eu/crowdfunding/ (1)

Vous permettrez ainsi à une des plus grandes mobilisations populaires pour la transition écologique et climatique de voir le jour dans les mois à venir. Toutes les contributions (à partir de 5 euros) ont leur importance.



Ensemble, construisons un monde meilleur en relevant le défi climatique !

Le Tour Alternatiba



PS : Merci de faire circuler ce message au maximum de vos connaissances.

(1) Vous pouvez également soutenir le Tour Alternatiba par chèque. Pour cela, libellez votre chèque à l'ordre d'Alternatiba et envoyez-le à l'adresse suivante : Alternatiba, 20, rue des cordeliers, 64100 Bayonne








vendredi 30 janvier 2015

Samedi 14 février : suite à la crue du début de l'hiver, 400m de rivière à déplastiquer


Fév. 214
Samedi





suite à la crue du début de l'hiver, 400m de rivière a déplastiquer


1 participant 
Organisé parErwan  Twothree

Type :
 rivière
Horaires : 13h-19h
Lieu : passage à gué vers St Charles, à partir de J. Panchot
Adresse : 2480 Avenue Julien Panchot
Orle Est
Ville : Perpignan
CP : 66000
Pays : France

Quelques précisions de l’organisateur : 

suite aux crues du début de l'hiver, une multitude de déchets plastiques en tout genres sont disséminés sur les abords de cette rivière, sur à peu près 400 m. 
Le niveau de l'eau est assez bas, il ne sera presque pas nécessaire d'avoir des bottes. La majorité des déchets sont accessibles sur les rives.Dernier ilot de nature dans ce périmètre, empêchons ces déchets de finir à la mer lorsque la neige fondra.Ici des poissons, des oiseaux, canards, hérons et autres des ragondins, des serpents et des batraciens vivent ensemble, aujourd'hui ils vivent dans une poubelle.
Merci à tous les courageux de me contacter par mail, la date peut changer selon les intempéries et/ou disponibilités, s'il fait beau, sans vent, ce serait mieux ! 
A bientôt !




Source : http://www.initiativesoceanes.org/collecte_suite-a-la-crue-du-debut-de-l-hiver-400m-de-riviere-a-deplastiquer-samedi-14-fevrier-2015__6780.html

mercredi 28 janvier 2015

Perpignan vendredi 30 janvier 2015 : Environnement-Santé : quels enjeux territoriaux et sociaux ?

ENVIRONNEMENT-SANTE : QUELS ENJEUX TERRITORIAUX ET SOCIAUX ? 

Vendredi 30 janvier 2015  à PERPIGNAN 


18H00, Salle des Libertés, 3 Rue Bartissol


L'explosion des maladies liées à l'environnement et aux modes de vie est un défi de civilisation. Obésité et diabète, problèmes respiratoires causés par la pollution de l'air, troubles psychiatriques, cancers générés par les perturbateurs endocriniens et pesticides, addictions, stress au travail, électro-sensibilité, ... leurs coûts humains et sociétaux sont considérables. Les populations, selon leur origine sociale ou géographique en subissent les conséquences de manière inégale.
Il y a urgence à agir sur l'environnement pour réduire ces inégalités en s'attaquant aux racines de ces maladies et en incitant aux bonnes pratiques. Pour autant, cette crise sanitaire des maladies chroniques et maladies environnementales émergentes est ignorée par le projet de loi de Marisol Touraine.
INTERVENANTS
> Ouverture de la soirée // Alain BOBOActeur associatif en milieu hospitalier - Représentant des usagers de la santé
> Crise écologique et crise sanitaire, les enjeux de la santé environnementale // Jean-Louis ROUMEGASDéputé. Membre de la commission des Affaires sociales à l'Assemblée nationale. Rapporteur de la proposition de loi écologiste sur l'Indépendance de l'expertise en matière de santé et d'environnement et la protection des lanceurs d'alerte. Auteur du rapport sur la stratégie européenne en matière de perturbateurs endocriniens pour la commission des affaires européennes. Anime le groupe d'études Santé-Environnement à l'Assemblée nationale

> Perturbateurs Endocriniens et Maladies Chroniques : Hormones de synthèse, un Modèle
d’Etude pour les Pesticides et le Bisphénol A (BPA) 
// Marie-Odile SOYER-GOBILLARD
Présidente de HHORAGES-France (Halte aux Hormones Artificielles pour les Grossesses) et membre du RES (Réseau Environnement Santé).
Directeur de Recherche Emérite Honoraire au C.N.R.S. Présidente déléguée honoraire de l'UNAFAM LR et 66
Echanges avec la salle.

mardi 27 janvier 2015

Participez à la Coopérative de la Ferme d'Escoums - Prochaines réunions publiques - A Nyer et Prades

 Message du 26/01/15 12:40

De : "Jean QUILLERET"

Objet : coopérative Ferme d'Escoums - prochaines réunions publiques

à celles et ceux qui se sont intéressés de près ou de loin à la coopérative Ferme d'Escoums - 66360 NYER :

Bonjour,

Depuis hier, notre Société Coopérative d'Intérêt Collectif existe officiellement.
Chacun d'entre nous peut faire quelque chose.

Comme vous le savez probablement déjà, notre premier projet consiste à construire deux bâtiments d'élevage et stockage, et ainsi assurer la pérennité de la ferme bio de Guillaume Husson, éleveur de vaches gasconnes.

Vous pouvez gagner beaucoup à la réussite de ce premier projet :
- pouvoir continuer de vous approvisionner en viande de qualité, ceci en circuit court,
- participer à notre nécessaire transition énergétique, en produisant de l'énergie renouvelable,
- toucher des intérêts raisonnables, bien sûr si vous êtes en capacité d'investir, même modestement.

Aujourd'hui, la coopérative Ferme d'Escoums a besoin de vous.

Vous pouvez :
- nous rejoindre et devenir associé coopérateur, annoncez-vous par retour de mail,
- investir sous forme d'obligations,si vous avez quelques "noisettes" à la Caisse d'Epargne ou ailleurs :  prêt avec contrat entre vous et la coopérative, processus organisé par une plateforme internet de financement participatif citoyen ENERFIP, elle-même contrôlée par l'Autorité des Marchés Financiers, le tout encadré par la loi récente sur le financement participatif, encore appelé "crowdfounding" en anglais, tous les outils nécessaires bientôt en place,
- faire connaitre le projet autour de vous.

En PJ, vous trouverez la présentation de nos 3 prochaines réunions publiques.
Ces réunions sont faites pour vous.
Curieux, avec ou sans chéquier, vous êtes les bienvenus.

Vous pouvez faire circuler sans modération dans vos réseaux.
Avec toutes nos amitiés.

Jean Quilleret

 FERME d'ESCOUMS
 Société Coopérative d'Intérêt Collectif
 par actions simplifiée, à capital variable

 www.fermedescoums.fr
(en construction)

 Les Embriagues - 66360 NYER
 04 68 05 03 44 - 06 80 07 98 84
 Privilégiez le fixe avant le portable svp






lundi 26 janvier 2015

"Christine Lagarde non plus ne paie pas d'impôts"


Christine Lagarde non plus 

ne paie pas d'impôt sur les revenus


Le Monde.fr |  • Mis à jour le 
Voilà qui ne devrait pas arranger les affaires de Christine Lagarde. Quelques jours après qu'elle a provoqué un véritable tollé en conseillant aux Grecs, dans un entretien au quotidien britannique The Guardian,vendredi 25 mai, de "s'entraider mutuellement" en "payant tous leurs impôts" – l'obligeant à s'expliquer sur sa page Facebook –, plusieurs internautes ont rappelé, lundi 28 mai, que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) ne paie elle-même pas d'impôt sur le revenu, malgré un salaire annuel de 380 939 euros. 

Comme l'indiquait le site Tout sur les impôts en juillet 2011, la directrice générale du FMI bénéficie en effet d'un statut fiscal spécifique en qualité de fonctionnaire internationale. Tousses revenus et traitements issus du Fonds ne sont pas imposables.

Cette situation est définie par les articles 34 et 38 de la convention de Vienne de 1961 sur les relations diplomatiques (voir le traité en PDF), qui affirment que "l'agent diplomatique est exempt de tous impôts et taxes, personnels ou réels nationaux, régionaux ou communaux".
Il est toutefois redevable de certains impôts sur "les biens immeubles privés situés sur le territoire de l'Etat accréditaire" ou encore sur les "services particuliers" (la liste complète est disponible sur le site de France diplomatie).


Source : http://mobile.lemonde.fr/europe/article/2012/05/28/christine-lagarde-non-plus-ne-paie-pas-d-impots_1708654_3214.html

samedi 24 janvier 2015

Mercredi 4 février-Perpignan-librairie Torcatis-Rencontre-débat sur l'énergie nucléaire-Samedi 7 février-Parc des Expositions-Salon de l'éco-maison et des énergies renouvelables

On a reçu ça : 

Bonjour à tous,

la Scic catEnR vous invite à deux manifestations : 


1 - Rencontre-débat sur l'énergie nucléaire

Date : Mercredi 4 février à 18h
Lieu : Librairie Torcatis
Entrée libre

La revue XXI, l'association Energie citoyenne et la librairie Torcatis vous organisent une rencontre-débat avec Viviane Thivent, auteur d'une enquête inédite sur l'usine Comurhex de Malvési, près de Narbonne, qui traite en toute discrétion le quart de l'uranium mondial. En présence de la Scic catEnR et de l'association Sortir du nucléaire 66.

Retrouvez la rencontre-débat sur Facebook
.
 
2 - Le salon de l'éco-maison et des énergies renouvelables

Date : du Samedi 7 fév 2015 au Dimanche 8 fév 2015
Horaires : samedi & dimanche : 10h - 19h / Soirée VIP le samedi à partir de 19h.
Lieu : Parc des expositions de Perpignan - Grand Hall

Tarifs : 5€ / gratuit pour les moins de 16 ans, accompagnés d'un adulte
Contact : 04 68 68 26 26


La Scic Catenr tiendra un stand à l'emplacement M7. Nous disposons d'entrées gratuites pour les deux jours ainsi que pour la soirée mises à votre disposition à la Cyberbodéga de l'entrepreneur (26, rue de l'avenir - 66 000 Perpignan).  Aussi n'hésitez pas à nous contacter.

Ce salon ciblé sur l’ECO-CONSTRUCTION et les ENERGIES RENOUVELABLES prend la suite du salon de l’Economie d’Energie et proposera aux visiteurs une offre étendue avec pour objectif d’aider le public à réaliser leurs projets aussi bien dans les économies d’énergie ou la rénovation de l’habitat mais aussi la construction de maisons individuelles.Toutes les thématiques liées à l’éco-habitat et à l’éco-rénovation seront représentées pour faciliter les projets des visiteurs dans l’habitat durable.

http://www.congres-perpignan.com/agenda/salon-de-leco-maison

Retrouvez le salon sur Facebook
.

Merci de  diffuser.

vendredi 23 janvier 2015

Charlie Hebdo / Emotion et douleur / Laïcité / Conférence "journaliste un métier à risque" le 24 janvier à Prades

On a reçu ces textes de Jo Falieu, président de l'ALEC (Amis de la Laïcité En Conflent) et également poète à ses heures.
Merci à lui pour ce partage


Bonjour à tous, amis et famille

j'ai essayé de traduire mon émotion et ma douleur après les tueries de Charlie et de la porte de Vincennes ;
ils étaien douze chevaliers de la liber  qui ne le savaient pas ; 
et les autres victimes collatérales tout autant innocentes sinon plus ; 
la bêtise ne fait pas dans la dentelle ;
les mots n'arrivent pas toujours dans la candeur d'un poème ; 
les larmes à fleur de paupière ne permettent pas l'écoulement apaisant des mots ;
la poésie boite sur les marches de la mort ;
comme disait Camus l'ignorance est la pire de toutes les infamies ; 
l'intelligence et la libre expression des idées demeure la seule lutte possible contre l'intolérance et la guerre des croyances ;
par un grand hasard l'ALEC (Amis de la Laïcité En Conflent) avait programmé pour le samedi 24 janvier une conférence dont le titre peut paraitre prémonitoire : "journaliste, un métier à risque?" ;
tout cela m'a amené à écrire les deux textes en pièces jointes et j'aimerais vous en faire partager l'émotion


La liberté d'opinion est en deuil

Les maîtres de l'humour ont payé de leur vie

Le massacre qui a décimé l'équipe de Charlie-Hebdo émeut l'ensemble de la population française et l'ensemble de la presse de par le monde. De quelqu'horizon politique ou culturel auquel il appartient chacun de nous se sent concerné au plus profond de soi par la symbolique du meurtre de la liberté d'expression au plus vif de sa chair, celle des journalistes dont le courage insigne était de défier la mort par la simple pratique de leur métier.
Les Amis de la Laïcité En Conflent éprouvent, au-delà d'un profond chagrin, d'une émotion sidérale, le besoin de hurler leur indignation, de se révolter contre ce terrorisme lapidaire qui fait "sa justice" au nom d'une illusion, sabotant jusqu'à l'esprit de religion lui-même, faisant de l'Islam le responsable de leur propre folie et de leur déviance. Geste inqualifiable, insupportable, subi comme un dénigrement même de toute humanité ; cruauté d'hommes dépourvus de bon sens, de sensibilité.
L' ALEC, qui a toujours eu pour souci de soutenir les valeurs de la République en soulignant l'importance d'une éducation populaire et laïque, porte le deuil d'une telle perte, pour l'esprit et pour l'humanité. Cet assassinat nous atteint nous-mêmes dans notre intégrité, dans notre liberté.
Etat d'alerte : la liberté d'expression est menacée, la liberté tout court est en danger.
Raison de plus pour réaffirmer notre attachement aux valeurs démocratiques, à la liberté d'opinion, de mesurer également jusqu'à quel point devient manifeste dans notre société le besoin d'une authentique laïcité, pleine et entière, de façon à faire front face à la barbarie terroriste et à toutes les formes d'obscurantisme ; l'éducation et le devoir civique qui en découle constituent le seul socle possible pour affronter l'aveuglement idéologique qui justifie tout fanatisme. Seule manière de redonner sens à ces valeurs universelles que sont la liberté, l'égalité, la solidarité dans le creuset de la laïcité.

Jo Falieu, président de l' ALEC


Etre Charlie ?

Comment rester sans voix après les tueries des gens de Charlie-Hebdo et de la porte de Vincennes ; bien entendu, à l'ALEC nous sommes tous Charlie. A travers l'humour et l'humeur, à travers l'atteinte au droit d'expression (pièce maîtresse de l'édifice républicain), dans ces massacres programmés, ce qui est en jeu, au profond, c'est le principe de la laïcité, "du vivre ensemble avec nos différences".
Non seulement la liberté d'opinion, mais la liberté même de penser est atteinte, au nom d'une idéologie pseudo-religieuse bafouant même jusqu'au fait religieux, lequel ne se reconnaît pas dans cette logique de massacre qui n'a plus à transgresser les frontières ; elle s'est formée à l'intérieur même de notre société, dans ce "no man's land des cités et des injustices criantes", après un détour par la case prison et la case Syrie, Irak, Iran, Mali, Afghanistan...
De là à penser que la République a failli, par manque de laïcité et de traitement égalitaire de tous les Français, il n'y a qu'un pas. Et cela nous interpelle ; et cela nous amène à penser que depuis des décennies on ne s'est senti, en tant que laïque, tout autant meurtri.

Il faut réapprendre la laïcité, apprendre à tous et surtout à nos jeunes, à la comprendre et surtout à la vivre.

L' ALEC invite ceux qui ont le désir de réfléchir au droit d'exprimer ses idées (le délit de blasphème n'existe pas en France) et à ce qu'est la laïcité, à nous rejoindre lors de nos prochains rendez-vous du mois de janvier :
  • samedi 24 : conférence d' Eric Biesse (journaliste) : "Journaliste un métier à risque ?" ; à 17h30 à la salle du Pessebre

  • mercredi 28 : Assemblée Générale de l' ALEC : portes ouvertes ; 20h salle Eyt
Le débat d'opinion est le prélude à toute réflexion sur notre société démocratique dont l'éducation au civisme constitue la seule manière de redonner sens à ces valeurs universelles que sont la liberté, l'égalité, la solidarité, dans le creuset de la laïcité.

Soyons Charlie au quotidien, pour redonner à la laïcité droit de cité et force de parole mais aussi pour montrer qu'elle est le fondement de la vie politique démocratique et citoyenne, la caricature n'étant qu'une expression parmi tant d'autres de la laïcité.

Jo Falieu

         président de l' ALEC

jeudi 22 janvier 2015

Pétition pour Raif Badawi prisonnier d'opinion en Arabie Saoudite, condamné à 1000 coups de fouet










Que le prochain vendredi n'arrive jamais...

1 000 coups de fouet, distribués par tranche de 50 chaque vendredi matin après la prière, sur la place publique. Qui pourrait survivre à un tel traitement? L’horrible sentence du blogueur Raif Badawi, également condamné à 10 ans de prison et à 300 000 $ d’amende, a déjà commencé. Il n’aura pas le temps de cicatriser. Il pourrait en mourir. Chaque minute compte pour faire cesser ce supplice et sauver la vie de cet homme qui n’a commis aucun crime.

Signer la pétition

Comme vous le savez, le 9 janvier dernier, après les prières du vendredi matin, Raif a été transporté jusqu’à la place publique devant la mosquée al Jafali, chaînes aux pieds et menotté, afin d’y recevoir les 50 premiers coups de fouet sur une série de 1 000. Entouré d’une foule de badauds et d’agents des forces de l’ordre, il n’a dit mot, mais on voyait à son visage et à son corps qu’il souffrait énormément.

 Les mauvais traitements se poursuivront ainsi chaque vendredi pendant 20 semaines consécutives, entraînant des blessures telles qu’elles peuvent entraîner la mort à tout instant, si rien n’est fait pour arrêter le supplice et faire libérer cet homme immédiatement.

 Vous avez déjà signé la pétition adressée aux dirigeants de l’Arabie saoudite, et nous vous en remercions vivement.
 Maintenant, prenez 2 minutes pour poser 2 petits gestes qui peuvent contribuer à sauver Raif plus rapidement : écrivez au ministre Baird et partagez la campagne. Il vous sera facile de poser ces 2 actions en vous rendant sur notre nouveau site jesuisraif.ca

 Le temps est compté. Ensemble, remuons ciel et terre pour sauver Raif avant le prochain vendredi. Soyons tous Raif. #jesuisRaif
J’AGIS
50, rue Sainte-Catherine Ouest, bureau 500, Montréal (Québec)  H2X 3V4

Source : http://www.jesuisraif.ca/#banniere

mercredi 21 janvier 2015

OGM : nouvelles règles européennes

Culture d’OGM : 

nouvelles règles européennes

19.01.2015 - Actualités européennes
Parlement et Conseil trouvent un accord sur la possibilité pour les États membres de restreindre ou d'interdire la culture d'OGM sur leur territoire
 
Mardi 13 janvier, les eurodéputés ont adopté à une large majorité (480 voix contre 159) la résolution sur la modification de la directive 2001/18/CE (relative à la dissémination volontaire d'OGM dans l'environnement) en ce qui concerne la possibilité pour les États membres de restreindre ou d'interdire la culture d'OGM sur leur territoire.
Resté dans l'impasse pendant quatre ans pour cause de désaccord entre États membres pro et anti-OGM, le projet législatif avait été déposé en 2010 par la Commission. Les nouvelles règles permettront notamment à un pays de l'UE de s'opposer aux cultures d'organismes génétiquement modifiés sur son territoire, et ce même si une autorisation a été délivrée au niveau européen.
Suite au rapport de l'eurodéputé belge Frédérique Ries (ADLE), ce vote en plénière formalise ainsi l'accord politique conclu avec le Conseil des Ministres le 3 décembre dernier. C'est au Conseil qu'il appartient désormais de conclure la procédure législative en février ou mars prochains.

Le contenu de l'accord

- La procédure dérogatoire se fera en deux phases. La première sera volontaire. Elle permettra aux pays qui ne veulent pas être retirés du périmètre d'une autorisation d'OGM par le biais d'un accord avec les sociétés de biotechnologie, de passer directement à la deuxième phase. Celle-ci permettra aux Etats membres de déroger à l'autorisation européenne de culture, sur la base d'une liste de motifs.
- Les Etats membres ne seront pas autorisés à interdire les OGM pour des motifs environnementaux comme l'avait demandé le PE.
- Les nouvelles règles autorisent les Etats membres à interdire un groupe d'OGM plutôt que des cultures individuelles.
- Pas de modification de la base juridique du projet de règlement qui reste donc l'article 114 TFUE (marché intérieur) et pas l'article 192(1) (environnement).
- Pas de création d'un régime de responsabilité pour les cas de contamination par des OGM. A propos des mesures de coexistence, le compromis prévoit que seuls les Etats membres qui cultivent des OGM seront obligés d'introduire des " zones tampon " entre les zones exemptes d'OGM et les champs d'OGM, mais seulement dans les régions frontalières.
 
Une évolution législative qui ne semble contenter personne

Ni les associations environnementales ni les entreprises de biotechnologie ne semblent satisfaites de ce vote. Pour Greenpeace par exemple, il "ne permet pas aux pays d'utiliser les preuves de dommages environnementaux pour justifier l'interdiction nationale des cultures d'OGM". Leticia Goncalves, présidente pour l'Europe de Monsanto Europe, argue quant à elle que les nouvelles procédures risquent de limiter considérablement la recherche et l'innovation en Europe car les quelques pays qui souhaitent développer la culture des OGM sur leurs territoires (Roumanie, Espagne, Portugal et Royaume-Uni) ne suffisent pas pour construire une stratégie de marché.
 
Pour aller plus loin :
 - Le communiqué de presse du Parlement européen
 - Le communiqué de presse du groupe parlementaire S&D
 - Le communiqué de presse du groupe parlementaire Verts
 - Le communiqué de presse du groupe parlementaire ALDE
 - Le communiqué de presse du groupe parlementaire PPE

Source : 

http://www.iledefrance-europe.eu/actualites-europeennes/detail-actualites-europeennes/article/culture-dogm-nouvelles-regles-europeennes.html

mardi 20 janvier 2015

Souscription pour un futur documentaire, de Marie-Monique Robin, "centré sur le rôle joué par les femmes dans les initiatives de transition."

On a reçu ça :

Bonjour,
une info de Marie-Monique ROBIN ... à faire circuler
Maryse


​"Je monte actuellement un documentaire de 52 minutes, intitulé "Femmes pour la planète", qui reprend les mêmes thèmes que Sacrée croissance ! mais est centré sur le rôle joué par les femmes dans les initiatives de transition.
Nous avons lancé une opération de crowdfunding sur le site du Crédit coopératif, car il nous manque de l'argent pour finir le montage. 
Merci de faire circuler !















Elles ne sont ni des militantes ni des intellectuelles, mais des femmes saisies par l'urgence écologique, et décidées à l'affronter ici et maintenant.
Écoutons les : leurs...

lundi 19 janvier 2015

Là-bas SI j'y suis : 21 janvier, voilà le nouveau Là-bas !

21 janvier, voilà le nouveau Là-bas !

Suivez nous sur Twitter | Facebook  
© Là-bas si j’y suis — 2015

vendredi 16 janvier 2015

Extrait de l'article "Fanatisme", Voltaire, (Dictionnaire philosophique portatif, 1764)

Voltaire d'actualité

Extrait de l'article « Fanatisme »,
Voltaire,
(Dictionnaire philosophique portatif, 1764 )

Le fanatisme est à la superstition ce que le transport est à la fièvre, ce que la rage est à la colère. Celui qui a des extases, des visions, qui prend des songes pour des réalités, et ses imaginations pour des prophéties, est un fanatique novice qui donne de grandes espérances ; il pourra bientôt tuer pour l'amour de Dieu.
Barthélemy Diaz fut un fanatique profès. Il avait à Nuremberg un frère, Jean Diaz, qui n'était encore qu'enthousiaste luthérien, vivement convaincu que le pape est l'antechrist, ayant le signe de la bête. Barthélemy, encore plus vivement persuadé que le pape est Dieu en terre, part de Rome pour aller convertir ou tuer son frère : il l'assassine ; voilà du parfait : et nous avons ailleurs rendu justice à ce Diaz.
Polyeucte, qui va au temple, dans un jour de solennité, renverser et casser les statues et les ornements, est un fanatique moins horrible que Diaz, mais non moins sot. Les assassins du duc François de Guise, de Guillaume prince d'Orange, du roi Henri III, du roi Henri IV, et de tant d'autres, étaient des énergumènes malades de la même rage que Diaz.
Le plus grand exemple de fanatisme est celui des bourgeois de Paris qui coururent assassiner, égorger, jeter par les fenêtres, mettre en pièces, la nuit de la Saint-Barthélemy, leurs concitoyens qui n'allaient point à la messe. Guyon, Patouillet, Chaudon, Nonotte, l'ex-jésuite Paulian, ne sont que des fanatiques du coin de la rue, des misérables à qui on ne prend pas garde : mais un jour de Saint-Barthélemy ils feraient de grandes choses.

Il y a des fanatiques de sang-froid : ce sont les juges qui condamnent à la mort ceux qui n'ont d'autre crime que de ne pas penser comme eux ; et ces juges-là sont d'autant plus coupables, d'autant plus dignes de l'exécration du genre humain, que, n'étant pas dans un accès de fureur comme les Clément, les Chastel, les Ravaillac, les Damiens, il semble qu'ils pourraient écouter la raison.

Il n'est d'autre remède à cette maladie épidémique que l'esprit philosophique, qui, répandu de proche en proche, adoucit enfin les moeurs des hommes, et qui prévient les accès du mal ; car dés que ce mal fait des progrès, il faut fuir et attendre que l'air soit purifié. Les lois et la religion ne suffisent, pas contre la peste des âmes ; la religion, loin d'être pour elles un aliment salutaire, se tourne en poison dans les cerveaux infectés. Ces misérables ont sans cesse présent à l'esprit l'exemple d'Aod qui assassine le roi Églon ; de Judith qui coupe la tête d'Holopherne en couchant avec lui ; de Samuel qui hache en morceaux le roi Agag ; du prêtre Joad qui assassine sa reine à la porte aux chevaux, etc., etc., etc. Ils ne voient pas que ces exemples, qui sont respectables dans l'antiquité, sont abominables dans le temps présent : ils puisent leurs fureurs dans la religion même qui les condamne.
Les lois sont encore très impuissantes contre ces accès de rage : c'est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique. Ces gens-là sont persuadés que l'esprit saint qui les pénètre est au-dessus des lois, que leur enthousiasme est la seule loi qu'ils doivent entendre.

Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes, et qui en conséquence est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant?
Lorsqu'une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable. J'ai vu des convulsionnaires qui, en parlant des miracles de saint Pâris, s'échauffaient par degrés parmi eux : leurs yeux s'enflammaient, tout leur corps tremblait, la fureur défigurait leur visage, et ils auraient tué quiconque les eût contredits. 

Oui, je les ai vus ces convulsionnaires, je les ai vus tendre leurs membres et écumer. Ils criaient : « Il faut du sang ». Ils sont parvenus à faire assassiner leur roi par un laquais, et ils ont fini par ne crier que contre les philosophes.
Ce sont presque toujours les fripons qui conduisent les fanatiques, et qui mettent le poignard entre leurs mains ; ils ressemblent à ce Vieux de la montagne qui faisait, dit-on, goûter les joies du paradis à des imbéciles, et qui leur promettait une éternité de ces plaisirs dont il leur avait donné un avant-goût, à condition qu'ils iraient assassiner tous ceux qu'il leur nommerait. Il n'y a eu qu'une seule religion dans le monde qui n'ait pas été souillée par le fanatisme, c'est celle des lettrés de la Chine. Les sectes des philosophes étaient non seulement exemptes de cette peste, mais elles en étaient le remède ; car l'effet de la philosophie est de rendre l'âme tranquille, et le fanatisme est incompatible avec la tranquillité. Si notre sainte religion a été si souvent corrompue par cette fureur infernale, c'est à la folie des hommes qu'il faut s'en prendre. »

jeudi 15 janvier 2015

Café-Repère du Conflent ce soir 15 janvier 18h30 bar du Canigou

(Mieux vaut tard que jamais)

Dernière minute          Dernière minute               Dernière minute
Lara et Yohan, chevrierEs de la ferme de Serrabone, participeront ce soir au Café Repère et nous présenterons leur projet Eco-Citoyen et novateur.
De plus, Olivier de Joch nous régalera avec ses derniers crus de 2014 ; les bonnes volontés qui pourraient apporter une galette seront les bienvenuEs.
A ce soir


Bonjour tout le monde, 

la voici, la voilà la belle et première affiche de l'année imaginée et dessinée en un tour de main par notre précieuse artiste locale Caroline Roussel.
Sans rire, la prochaine fois qui s'y colle ?
Ce sera un repère à bâtons... devrais-je écrire à "Crayons Rompus" ?

Trèfle de plaisanterie, cette fois on va bien rigoler après avoir tellement pleuré....

C'est l'hiver, c'est à 18h30 chez Joël.

Pas d'ordre du jour ou de thème ou d'invitéE cette fois.
On essaiera juste de s'écouter (c'est le plus difficile non ?)

Juste un point qui a son importance. Nous nous réunissons depuis 4 ans et c'est Daniel Mermet qui a initié cette idée des Cafés Repères partout en France et à l'étranger.
Bientôt va débuter sa nouvelle émission sur le Net : "Le 7/9 Neuf" 
Il demande s'il peut toujours nous répertorier dans la liste des Cafés Repaires ?

Il y a une charte, très courte à lire.
Je vous la poste en pièce jointe
Merci d'y réfléchir une seconde et de votre attention

LN (pour le Repère du Conflent)