Ce blog rassemble, à la manière d'un journal participatif, les messages postés à l'adresse lemurparle@gmail.com par les personnes qui fréquentent, de près ou de loin, les cafés repaires de Villefranche de Conflent et de Perpignan.
Mais pas que.
Et oui, vous aussi vous pouvez y participer, nous faire partager vos infos, vos réactions, vos coups de coeur et vos coups de gueule, tout ce qui nous aidera à nous serrer les coudes, ensemble, face à tout ce que l'on nous sert de pré-mâché, de préconisé, de prêt-à-penser. Vous avez l'adresse mail, @ bientôt de vous lire...

BLOG EN COURS D'ACTUALISATION...
...MERCI DE VOTRE COMPREHENSION...

jeudi 29 septembre 2011

Et bien, ça y est, c'est voté...

Et voila, dernier acte, le tour de passe-passe est joué gagnant dans une indifférence quasiment générale. Les français vont pouvoir payer plus cher leur électricité pour alimenter encore un peu plus les actionnaires !

Bonne lecture !

PS : ATTENTION vis à vis des fameux nouveaux compteurs, maintenant c'est individuellement qu'il faudra résister pour ne rien signer !!! 

 
AUJOURD'HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR PASSER LE PROJET DE LOI NOME .........
et les Nouveaux Compteurs EDF !
DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE VÉRITABLE LOI SCÉLÉRATE AVEC

APPLICATION AU 1er JANVIER 2012.
QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON NE POURRA PLUS DIRE QUE L'ON NE SAVAIT PAS.

A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT !

APRÈS FRANCE TÉLÉCOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC... EDF Pour les fameux Compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très Fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroît, ne seraient pas fiables : il ne faudra rien signer.

On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux Compteurs, et de les changer : par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune Obligation de Signer quelque Document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ces Compteurs….

Attention aux Signatures : aucune, même pour la Réception de Travaux, etc.
LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE ! À TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE À DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA FACTURE, COMME CELA S’EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ.

NE LAISSONS PAS FAIRE !

C'est la Loi Nome, soit la Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité, concoctée par le Gouvernement.

Le principe en est simple : constatant que la Concurrence ne fonctionne pas (plus de 96 % des Français restent Fidèles à l’Opérateur Historique (EDF), le Gouvernement a décidé de la créer… artificiellement.

La Loi étant passée dans une relative indifférence, à partir du 1er Janvier 2011, EDF aura obligation de revendre à ses Concurrents jusqu’à 25 % de sa Production d’Electricité.

Un Véritable hold-up !

Les Fournisseurs d‘Electricité vont se voir offrir un quart de la Production, que les Français ont déjà payé avec leur Facture, pour qu’ils puissent réaliser des Profits, au seul bénéfice de leurs Actionnaires.

C’est une première que d’obliger une Entreprise, dans le Monde de la "Concurrence libre et non faussée", à céder une partie de ses Atouts à des Concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.
Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message !

Une fois livré à la Concurrence et surtout au " Privé " ce sera trop tard.

Le Prix de l'Electricité sera fixé par des Groupes Privés qui en fait seront des Filiales d'un Seul et Unique Groupe ! Vous n'y croyez pas ?

Alors remettez vous dans le contexte de nos chères Autoroutes Françaises que nous, nos Parents et Grands Parents avons payé avec nos impôts et qui ont été Vendues et Bradées à de Grands Groupes Privés …

Cela profite à qui ? Et le Prix à payer pour y circuler ? N'est-ce pas Scandaleux ?

Mais c'est trop tard, car ce Réseau Routier n'appartient plus en totalité à l'Etat ! Et pour le reste ce sera pareil !

Aujourd'hui le service public coûte cher, mais ce n'est rien face à ce qui nous attend si nous le bradons à des Groupes Privés !

Faites Circuler sans Modération autour de vous ce Message, surtout n'hésitez pas !!

mercredi 28 septembre 2011

samedi 8 octobre à Mosset : les souvenirs hors du tiroir, atelier gratuit et repas libanais payant...

 
 
 
Le samedi 8 octobre à Mosset, les souvenirs sortent du tiroir, et les filles de l'Atelier, pour vous proposer un atelier graphique, gratuit & pour tous, ainsi qu'un repas libanais bio, à 8 euros & sur réservation.
Pour en savoir plus, voir quelques photos, consulter le menu, cliquez donc par ici


A très vite,
Youmna, Gégé et Marion, entre Mosset et Beyrouth.

--
Pour l'Atelier autonome du livre
2 route du col de Jau 66500 Mosset
www.atelierautonomedulivre.org
06 26 33 43 41 (Marion)

mercredi 21 septembre 2011

info sortir du nucléaire (21 septembre 2011)

Bonjour à tou(te)s
Quelques dates et infos… 
- Dimanche 2 octobre
– A Céret, au Mas de Nogarède, se tient de 10h à 18h le XIème éco-festival, organisé par « Vallespir Terre vivante ». Cette année, le thème central en est : « L’enfant, avenir de la terre ». (Voir programme dans les pièces jointes)
« Sortir du nucléaire » y est cordialement invité à tenir un stand. 
Nous avons besoin de quelques volontaires pour tenir ce stand. Merci aux personnes qui le souhaitent d’indiquer par retour mail leurs disponibilités dimanche (matin, après-midi, horaires… ?). Avec possibilité de se relayer au cours de la journée… 
A noter la veille, samedi 1er octobre, à 20h30, salle de l’Union à Céret), une conférence de Paul Aries, rédacteur en chef du journal « Le Sarkophage » , bien connu, entre autres, pour être un des porte-parole de la décroissance (voir les documents ci-joints) 


- Samedi 15 octobre
– Comme signalé dans mon précédent courriel, « Sortir du nucléaire 66 » propose d’organiser, dans le courant de l’après-midi, une initiative publique à Perpignan, quai Vauban, à destination de la population dans le cadre de la journée nationale de manifestations régionales contre le nucléaire et pour l’arrêt immédiat des chantiers EPR et THT. Voir sur le site national du réseau « Sortir du nucléaire » :

http://groupes.sortirdunucleaire.org/Manifestation-Contre-le-Nucleaire?date=2011-10

Pour bien animer visuellement notre initiative, il serait utile que, outre les habituelles combinaisons (un peu terrifiantes !), nous puissions être identifiés avec des tee-shirts. Nous envisageons de passer rapidement une commande globale. Merci à celles et ceux qui sont intéressés de nous le faire savoir rapidement par retour mail. Vous pouvez voir les modèles existants (15 euros) sur le site :

 http://boutique.sortirdunucleaire.org/index.php?cPath=4


- Et pour finir, je rappelle que sur le site national du réseau vous trouvez toute l’actualité concernant le nucléaire : les communiqués de presse du réseau aussi bien qu’une revue de presse tenue régulièrement à jour. Dernièrement, la manif des 1500 écologistes devant Fessenheim ; la sortie du nucléaire du géant industriel allemand Siemens après l’annonce du gouvernement Merkel, etc. :

http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=actualites&sousmenu=presse&page=index#

Toute remarque, toute contribution et autres seront bienvenues...

A bientôt
J
.

mercredi 14 septembre 2011

ça commence à faire un peu de bruit .....

http://www.wmaker.net/pg66/VIDEO-une-famille-des-Pyrenees-orientales-terrasse-la-SAUR-en-Cour-de-cassation_a259.html

Encore une histoire de yourte à expulser (qui finit bien)

Ça se passe dans le Vaucluse à Lagnes, un petit sujet vers 8 mn aux infos sur M6

http://www.m6replay.fr/#/info/le-1245/32918

La petite famille Chateau a le droit de vivre où elle veut non ?

***************************

La justice a rendu son verdict :
Les Chateau déclarés NON COUPABLES
"Bonjour à tous,

La justice a rendu son verdict :
nous sommes déclarés NON COUPABLES des faits qui nous ont été reproché, c'est donc la relaxe complète.

Merci à toutes les personnes qui nous ont soutenu et ont envoyé de l'énergie positive !!!
Il y a un délais de 10 jours pendant lequel la partie adverse peut faire appel, donc il nous faut attendre pour déclarer l'affaire terminée, NEANMOINS, c'est une victoire en première instance et donc un juge a déclaré officiellement que notre installation est LEGITIME...

Humainement,
Amidou, Stéphanie et leurs enfants"

Voir
Encore une Yourte en danger
http://www.macabane.info/spip.php?article158
http://www.macabane.info/spip.php?article161

lundi 12 septembre 2011

Cet homme en blanc (et masqué) qui nous pointe du doigt...Il est à Fukushima...

Mais ici en France, nous n'aurons jamais de problème, voyons, nous sommes les plus forts!
Vive le Nucléaire délétère !

Que les visionnaires se taisent !
Et que les technocrates continuent à jouer les docteurs Folamour !
Pauvres de nous !
 http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/fukushima-les-travailleurs-se-100341?debut_forums=0#forum3050514


Fukushima : Les travailleurs se cachent pour mourir

 Enfin, pas tous, un homme mystérieux en tenue de radioprotection a tenté de percer le blocus en restant planté 15mn devant une des caméras filmant en direct les ruines des réacteurs. Que voulait nous signifier cet homme qui nous pointe du doigt ? Les révélations faites par l'ex-premier ministre Kan Naoto et des proches de travailleurs lèvent un coin du voile sur une situation dramatique que les autorités cherchent désespérément à cacher aux yeux du monde.
L’homme qui nous pointe du doigt
Un travailleur de Fukushima s’est tenu 15mn devant une des caméras du site.
Monsieur Kan Naoto a démissionné de son poste de de premier ministre du Japon le 26 aout dernier et a depuis été remplacé par L'ex-ministre de finances Yoshihiko Noda.

L'ex-premier ministre a depuis révélé l'ampleur dramatique de la crise au sein des autorités au débuts de la catastrophe. Et ces révélations dressent un tableau bien éloigné des communications rassurantes de son gouvernement à l'époque.
 
Le paroxysme de la crise au sein des autorités a eu lieu dans la première semaine.

Trois jours après le début de la catastrophe, le ministre de l'industrie a annoncé à Monsieur Naoto que la compagnie TEPCO souhaitait abandonner la centrale car il n’était plus possible de maintenir du personnel sur le site à cause de l'élévation massive des radiations.

Le premier ministre affirme qu'un tel retrait aurait conduit à un désastre d'une telle ampleur que Tokyo aurait été inclut dans la zone qui deviendrait inhabitable à cause de la contamination radioactive.
 « il n'y aurait peut-être plus personne à Tokyo aujourd'hui (...). Nous avons fait des simulations d'évacuation sur 100 , 200 et 300 kilomètres autour de la centrale (...). Cela aurait inclu la région de Tokyo (...). Il aurait alors fallu évacuer quelque 30 millions d'habitants, ce qui aurait signifié la chute du Japon. »

La réalité de cette inquiétude est corroborée par une information de la NHK qui avait révélé, le 1er mai 2011, que la chambre haute du parlement étudiait une suggestion de monsieur Naoto d'établir une capitale alternative capable de remplacer Tokyo dans ses fonctions centrales en cas d'urgence.

Devant l'ampleur du désastre le premier ministre aurait alors imposé la mise en place d'un comité de crise mixte (état-TEPCO) à la direction de l'entreprise qui a obligé la compagnie à maintenir la présence des travailleurs sur le site en dépit d'une exposition mettant en péril leur santé. Les mesures effectués sur le site montre en effet des dosse allant jusqu'à 10 000 fois les normes gouvernementales.
Evacuation à Fukushima
Dissimulés derrière des bâches, des travailleurs malades sont évacués de la centrale (source NHK)

La situation des travailleurs sur place est donc bien similaire à celle des « liquidateurs » de Chernobyl avec la notable différence que les débris contaminés de Tchernobyl étaient solides et que le danger à Fukushima est dans l'eau contaminée et maintenant la boue et la vapeur qui remonte du sol où les coriums se sont enfoncés par des failles. Ainsi le 31 aout la NHK a annoncé que quatre travailleurs ont été aspergé accidentellement d'eau hautement radioactive en travaillant que le système de décontamination de l'eau.
Détail
Les travailleurs évacuées sont en tenue de malades hospitalisés. (Source NHK)

Le nombre de malades parmi les travailleurs de Fukushima n'est pas connu avec précision.
Un travailleur est mort le 16 août d'une leucémie aiguë. Une dizaine ont été évacués discrètement lors de plusieurs transferts pudiquement dissimulés derrière des bâches bleues.
Le camion d’évacuation. (source NHK)

Dans une interview à Fox News, la mère d'un des travailleurs relate l’état de résignation dans lequel travaillent son fils et ses cinquante camarades :
 « Il m'a dit qu'ils avaient accepté le fait qu'ils allaient probablement mourir à court terme de la maladie des radiations ou de cancer à plus long terme. »

Elle ajoute : « Ils ont discuté entre eux et ont convenu de se sacrifier si cela était nécessaire pour assurer la sauvegarde de la nation. »

Ces travailleurs qui travaillent au péril de leur vie ne sont cependant pas informé des dangers qui les menacent. Les zones où les mesures le plus élevées ont été relevée ne leur sont pas communiquées. Certains n'ont pas de dosimètre individuel et doivent partager celui d'un collègue qui se repose.

A la lumière des révélation de l'ancien premier ministre on comprend que, comme l'URSS en son temps, la crise nucléaire a contrait le gouvernement nippon a violer les normes de sécurité pour faire face au problème en sacrifiant non seulement la vie des travailleurs de la centrale mais aussi la santé d'une large part de la population environnante qu'il n'est pas en mesure d'évacuer.
C'est pourquoi le gouvernement a élevé le niveau d'exposition maximum admissible à 20 mSv/an en dépit de la démission de Toshiso Kosako l'expert nucléaire du gouvernement et des pétitions exigent le retour aux normes internationalement admises.

http://www.agoravox.fr/actualites/i...

La pétition explique que cette nouvelle norme permet d'exposer les enfants habitant les zones contaminées à des doses six fois supérieures au maximum admissible pour les travailleurs du nucléaire.
 La pétition en anglais : http://blog.canpan.info/foejapan/da...

75% des écoles non évacuées de Fukushima sont dans des zones où la contamination mesurée atteint 0,6µSv/heure, niveau qui, dans l'industrie obligerait à mettre en place une zone de contrôle des radiations.

20% de ces écoles sont dans une situation encore plus dramatique où la contamination mesurée atteint 2,3µSv/heure et implique le confinement.

Comment une population peut-elle vivre même à moyen terme confinée chez elle ?

Il est évident que les mesures de confinement ne sont que des pis aller pour faire semblant qu'un maintien sur place est possible alors que l'évacuation s'impose.
Autre évacuation sanitaire

La gestion des catastrophes nucléaires successives permet de mettre en exergue une caractéristique particulière de l'industrie nucléaire : On ne peut lutter contre le pire qu'au prix de cruels sacrifices humains, y compris dans la population et parmi les enfants.

La question que doivent se poser les citoyens est : pour quel bénéfice nous fait-on courir des risques aussi atroces ?

La réponse tiens dans cette phrase : actuellement 80% des réacteurs japonnais ont été coupés.
Le Japon parvient à vivre et à maintenir son activité industrielle avec seulement 20% du parc nucléaire existant !
Bien sûr Tokyo ne ressemble plus à Las Vegas. Terminés les néons et la climatisation à tous les étages. L’électricité est utilisée pour ce qui est utile.

Depuis le forfait japonais, la France est passé à la sinistre place de premier pays produisant de l’électricité nucléaire.

Mais il semble que comme en URSS et au Japon avant nous, nos décideurs ne soient pas disposés à lâcher cette place peu enviable avant qu'un de nous 58 réacteur ne nous explose à la figure.
Les liquidateurs de Tchernobyl
Leur association a dénombré 60 000 morts et 165 000 handicapés parmi les 600 000 liquidateurs officiellement reconnus.
Pourtant une chose devrait nous faire réfléchir : Comment arrête-t-on une centrale nucléaire ?
Sur les 430 construites de part le monde une seule a été totalement démantelée à l'issue d'une vie normale : Brénninlis. (Cocorico !)
Mais relativisons les choses, son démantèlement à été possible grâce au transfert à d'autres site de tonnes de matériaux contaminés (Le combustible et 100 tonnes d'eau lourde ont été évacués sur Cadarache.)
Sont en attente ou en cours de démantèlement 3 réacteurs à Chinon, 2 à Saint-Laurent, un à Bugey et un à Chooz.
Les anglais vont démonter un réacteur à Windscale
Les allemands ont annoncé la fermeture progressive de toutes leurs centrales.

Par comparaison, plus d'une dizaine de réacteurs ont été « fermées » (en fait abandonnés) de façon accidentelle :
Three miles Island : réacteur n°2 (le 1 a repris du service)
Tchernobyl réacteurs 1,2,3,4 (5 et 6 abandonnés non achevés)
Superphénix réacteur expérimental à neutrons rapides. (cascade d'incidents)
Vandelos (Espagne) : réacteur n°1
Fukui (Japon) : réacteur n°3
Monju (Japon) réacteur expérimental type superphenix.
Fukushima : réacteurs 1, 2, 3, 4
Mes statistiques ne sont pas complètes mais en gros à ce jour il y a plus de centrales arrêtées à la suite d'accidents que de centrale arrêtées normalement à la fin de leur période d'exploitation.
Cela sans même compter les abandons volontaires de la filière par exemple en Allemagne suite au désastre de Fukushima.
 Il est temps de réfléchir.

samedi 10 septembre 2011

Complices de la déforestation

Complices de la
déforestation
Septembre 2011 - Port La Nouvelle (11)
Les 2 et 3 septembre 2011, à Port La Nouvelle dans l'Aude, le collectif NO PALME a occupé symboliquement la plage à la manière des indignés espagnols pour dénoncer le projet d'une usine d'huile de palme par la Région.
Regardez la webReportage "Complices de la déforestation" sur l'Espace de Culture Libre
À 21h30 le collectif NO PALME s'est installé sur la plage du centre ville pour la nuit et pour la journée du lendemain avec des tentes, à quelques centaines de mètres de la maison du maire.
Avec des pancartes, des banderoles, des tracts et une pétition, les indignés de Port la Nouvelle sont allés à la rencontre du public pour mobiliser les citoyens contre ce projet potentiellement dangereux et polluant.
Sans avoir fait d'études ou de recherches sur la raffinerie du plus gros producteur d'huile de palme, Sime Darby, la Région entame des négociations pour accueillir cette usine qui ouvrira les portes du marché européen à la multinationale.
"On s'aperçoit qu'on va renter dans une bagarre assez longue parce que les enjeux sont considérables, on traite de la politique européenne sur les agrocarburants, donc ça dépasse le cadre nouvellois" déclare Pascal PARVIE de Nature & Progrès.
Pourtant bien connu des écologistes, l'huile de palme est une catastrophe pour les forêts primaires, qu'elle soit bio ou durable, la production reste la principale source de déforestation en Indonésie, en Malaisie.
Il semble que la Région soit prête à engager un investissement de 200 millions d'euros pour étendre le Port de la Nouvelle dans des zones protégées. Un investissement pour un retour d'environ 20 emplois à terme...
"Ce que je sais c'est qu'il y a 27 villages au Libéria qui, actuellement, sont en conflit ouvert avec Sime Darby, parce qu'il y a un problème d'expropriation des terres(...) Il y a une procédure lancée avec l'ONG Green Advocates qui est en lien avec ces villageois pour un procès contre le gouvernement par rapport à l'attribution de cette concession à l'encontre du droit des peuples concernés" explique Anne LEMARCIS des Amis de la Terre.
POUR INFO




Réalisation : CULTURE ET TIC
66000 Perpignan
Tél : 06 15 63 62 47
Si cette lettre ne s'affiche pas correctement
vous pouvez la consultez sur cette page

DOCUMENTAIRE 5 ANS SANS EAU A JOCH

Bonjour a tous,
Vous trouverez ci dessous le lien vers le documentaire sur notre grande aventure avec la multinationale de l'eau SAUR.
Les excès que ces gens se permettent sont surprenants.
http://www.youtube.com/watch?v=O9oa8lGEjMs

B.

jeudi 8 septembre 2011

DOCUMENTAIRE "électrique": La MAT, soit la THT en France ¿Où nous mène le progrès?

"étourdir la perdrix" dit un intervenant.
J'ai "aimé" l'expression.
C'est ce que fait le pouvoir, ce que fait la "justice".

Ces jeunes gens sont ADMIRABLES.
RESISTER, ce n'est pas si facile.
Plus difficile en tout cas que de seulement S'INDIGNER.

Il me semble que de ce coté de la frontière ils ont renoncé.
Pas à la faire en douce, c'est sûr, mais à lutter contre.
De la THT, on ne parle plus.
Elle se fera par dessus la volonté du peuple.
Comme beaucoup d'autres choses.

L'énergie peut s'obtenir d'autres manières et de partout, plus près.
Les espagnols ne devraient pas avoir besoin du NUCLEAIRE français.
Attention !!


******************************
************************************************************************************************************


DOCUMENTAL: Voces de las luchas contra La Mat, desde acciones legales hasta acciones más directas, como la primera okupación que se ha producido en el Estado. Todas ellas se enfrentan a la nueva línea eléctrica de 440 KV que atravesará la Península en el 2013.
LA MAT ¿A DÓNDE NOS LLEVA EL PROGRESO?